Les chômeurs et les bénéficiaires du RSA en France bénéficient d’allocations et d’aides pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles, mais ils peuvent également améliorer leur quotidien en bénéficiant de quelques réductions et gratuités.

Réduction sur le téléphone

L’opérateur historique de la téléphonie en France « France Télécom » propose aux bénéficiaires du RSA un abonnement social au tarif réduit de 6,49 €...au lieu du tarif normal 15 €. Cet abonnement est accordé pour une durée d’une année renouvelable. D’autre part l’opérateur Orange propose un forfait bloqué spécial RSA substitut du revenu minimum d’insertion dit RMI depuis 2008), comprenant 40 minutes d’appels et 40 SMS pour 10 euros par mois.

Réduction EDF

Pour toute personne ayant un revenu inférieur à 460 €, elle peut bénéficier d’un abonnement EDF à prix avantageux. Il s’agit d’une réduction qui peut aller de 30 à 50% en fonction du nombre de personnes composant le foyer. Il est également possible de bénéficier d’une aide pour la prise en charge partielle ou totale des factures EDF, en adressant une demande à la commission départementale de la préfecture dont dépend le lieu de résidence.

Réduction GDF

Les bénéficiaires d’un tarif spécial pour l’électricité, s’inscrivant dans le cadre de « produit de première nécessité« , profitent également d’un tarif de solidarité sur le gaz naturel alimentant leur résidence principale que ce soit pour un contrat individuel ou collectif.

Transports

Les conseils régionaux permettent aux allocataires du RSA de profiter des transports en commun à titre gratuit. Les conditions d’adhésion varient d’une commune à une autre mais généralement pour les bénéficiaires du RSA et les chômeurs qui gagnent moins de 70% du SMIC, ont droit d’utiliser les transports gratuitement.

Tarif spéciaux SNCF
Tarif spéciaux RATP

Mutuelles

Les Rmistes bénéficient d’office d’une mutuelle gratuite à savoir la CMU complémentaire. Il suffit juste d’en faire la demande auprès d’une assistante sociale ou d’un bureau de sécurité sociale. À noter que tous les chomeurs y ont droit.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)