La fin de droit à l’indemnité chômage pose souvent un grand problème aux chômeurs inscrits à Pôle Emploi, car ils ne savent pas s’ils seront encore affiliés à la sécurité sociale après ou pas. Dans le cas négatif, que faut-il faire?

Les chômeurs en fin de droit et la protection sociale

En principe, les chômeurs qui ne perçoivent plus d’indemnité chômage parce qu’ils ont épuisé leur droit, continuent de bénéficier de la protection sociale pendant un an. Ainsi, ils continueront d’être indemnisés en cas de maladie et durant...la maternité. Ils continueront également de percevoir les prestations des assurances maladie et maternité tout comme ils seront remboursés en cas de maladie et de maternité. De plus, après cette période de 1 an où la protection sociale est maintenue, le remboursement des soins est maintenu sans aucune date limite à condition qu’ils soient toujours inscrits comme demandeurs d’emploi à Pôle Emploi.

Faire une demande d’ASS pour continuer de bénéficier d’une couverture sociale

L’ASS ou l’allocation de solidarité spécifique est une prestation versée par Pôle Emploi à un demandeur d’emploi qui arrive à terme de son droit au chômage. Bien évidemment, il faut remplir certaines conditions pour pouvoir bénéficier de cette prestation, mais son avantage est qu’elle permet de maintenir la sécurité sociale. En effet, lorsqu’une personne bénéficie de l’ASS, elle continue de cotiser pour la sécurité sociale.

Faire une demande de RSA pour bénéficier de la CMU

Le RSA ou le revenu de solidarité active est une prestation versée par la Caf ou Caisse d’allocations familiales pour aider les personnes qui disposent d’un faible revenu. Les personnes en fin de droit peuvent demander à bénéficier du RSA. L’avantage du RSA est certainement la prestation versée dont le montant dépend des ressources du foyer de la personne qui en fait la demande.

Son avantage est aussi le fait que le bénéficiaire sera affilié à la CMU ou couverture maladie universelle de base. Il ne paiera pas de cotisation pour bénéficier d’une protection sociale. Ainsi, les dépenses de santé seront payées directement par le bénéficiaire de la CMU de base et l’assurance maladie remboursera la part obligatoire.

Faire une demande de CMU complémentaire

Certaines personnes qui arrivent en fin de droit chômage ne sont plus éligibles à l’ASS ou au RSA. Elles ont alors besoin d’une couverture maladie complémentaire ou CMU complémentaire. Pour en bénéficier, il faut résider en France de façon ininterrompue depuis 3 mois et les revenus ne doivent pas dépasser le plafond fixé par la caisse primaire d’assurance maladie.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)