Chômeur âgé

Il est assez difficile de s’en sortir financièrement lorsqu’on est chômeur âgé et que l’on n’a personne sur qui compter. Voici donc les différentes options qui s’offrent au chômeur âgé afin de l’aider au mieux à gérer sa situation.

S’inscrire en tant que demandeur d’emploi

Un chômeur âgé peut s’inscrire en tant que demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi s’il veut avoir droit à l’allocation chômage. Il s’agit d’une somme d’argent que l’État verse à une...





personne qui n’a pas d’emploi afin de l’aider à subvenir à ses besoins quotidiens. La somme d’argent n’est pas colossale, mais elle permet tout de même de prendre en charge certaines dépenses.

Vous pouvez prétendre à cette aide financière de l’État si vous n’avez pas encore atteint l’âge légal de départ à la retraite. Il faut aussi justifier avoir déjà travaillé et avoir quitté son emploi pour une raison indépendante de sa volonté. Pour les plus de 50 ans, il faut justifier avoir travaillé au moins 610 heures pendant les 36 mois précédant la fin du dernier contrat de travail.

Demander à bénéficier de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

Un chômeur âgé qui a épuisé ses droits au chômage peut demander à bénéficier de l’ASS s’il a déjà travaillé pendant au moins 5 ans durant les 10 années précédant la fin de son contrat de travail qui a été pris en compte pour le versement de l’allocation chômage.

C’est Pôle Emploi qui fait parvenir la demande d’admission à l’ASS après la fin du droit au chômage. Cette allocation est versée pendant 6 mois et vous pouvez renouveler la demande si vous le désirez. (voir : chomeur et ASS)

Faire une demande de revenu de solidarité active (RSA)

Le RSA est la somme d’argent que l’État octroie à toute personne âgée de plus de 25 ans et qui n’a pas de ressources. Un chômeur âgé peut faire une demande de RSA lorsqu’il n’a jamais travaillé de sa vie et qu’il ne peut prétendre ni à l’allocation chômage ni à l’ASS (faire une simulation).

La prime mensuelle de 300 euros

Prochainement, une prime mensuelle de 300 euros va être versée aux chômeurs de plus de 60 ans qui sont bénéficiaires de l’ASS ou du RSA, en attendant qu’ils bénéficient du droit à la retraite.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *