Chômeur et TPE

Vous venez de reprendre une entreprise et vous passez une période de crise. Découvrez les aides qui vous permettront de vous en sortir.

L’ACCRE ou l’aide au chômeur créateur ou repreneur d’entreprise

Si vous venez d’investir dans une activité déjà existante et que vous vous trouvez dans une impasse, sachez que vous pouvez bénéficier de l’ACCRE ou l’aide aux demandeurs d’emploi reprenant ou créant une entreprise.

Ce type d’aide consiste à réduire vos charges sociales au cours d’une année et de maintenir vos minimas...





sociaux au cours des premiers mois d’exploitation
de votre entreprise. Il est cumulable avec d’autres dispositifs destinés aux chômeurs TPE.

Le NACRE ou le nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise

Le NACRE a pour but d’accompagner les repreneurs d’activités en chômage avant qu’ils reprennent une entreprise déjà existante. Il leur offre l’avantage de suivre l’évolution de leur activité durant les trois premières années d’exploitation.

Les personnes présentant une difficulté d’insertion professionnelle peuvent en bénéficier, d’autant plus que le NACRE a pour objectif de les soutenir dans le montage et le financement de leur projet.

L’EPCE ou l’évaluation préalable à la création d’entreprise

Les personnes qui optent pour la reprise ou la création d’entreprise déjà existante peuvent bénéficier d’un soutien afin d’étudier la faisabilité de leur projet. Ce type d’aide permet entre autres de déterminer les points forts ainsi que les points faibles du projet bien avant sa réalisation, et d’apporter les dispositifs nécessaires pour corriger chaque action.

Les exonérations de charges fiscales et d’impôts

Sous certaines conditions, les chômeurs TPE peuvent bénéficier d’exonérations d’impôts et de charges en vue de faciliter le démarrage de leur projet.

Ces exonérations touchent particulièrement les entreprises implantées dans des zones d’aide à finalité régionale, mais aussi dans des zones de revitalisation rurale. Il faut noter qu’elles peuvent s’étaler durant les trois premières années de travail.

L’aide au démarrage proposée par Pôle Emploi

Si vous détenez un statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez bénéficier de l’aide au démarrage offerte par Pôle Emploi.

Ce type d’aide se présente sous forme de capital que vous percevrez en deux tranches, la première au cours de la création de votre entreprise et la seconde six mois après le lancement de votre activité.

Cependant, pour pouvoir en bénéficier, vous devez déjà être un bénéficiaire de l’ARE ou Aide au Retour à l’Emploi.

Dans le cas où vous envisagez de créer votre propre entreprise, choisissez parmi ces aides celle qui correspond le plus à votre profil pour faciliter le lancement de votre activité.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *