Aides financières à la création d’entreprise pour chômeurs

Le statut de chômeur permet d’accéder à certaines aides financières en vue de la création d’une entreprise. Voici un petit aperçu des aides financières qui peuvent être octroyées à un chômeur lorsqu’il décide de lancer sa propre affaire.

L’aide aux chômeurs créateurs d’entreprises (ACCRE)

Il s’agit d’une aide financière que le centre de formalités des entreprises (CFE) octroie aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi. Les chômeurs remplissant les conditions de ce dernier sont aussi concernés.. Le but : les aider à créer leurs entreprises. Cette aide financière prend la...





forme d’un prêt sans intérêt de 1000 à 10 000 €, assorti d’un allègement de charges sociales.

L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE)

Celle-ci est un coup de pouce, donné par Pôle Emploi, à un demandeur d’emploi qui veut créer ou reprendre une entreprise. Le but est de verser au chômeur un capital de départ. Cette aide financière équivaut à 50 % des restes des allocations chômage à compter de la date où il commence son activité d’entrepreneur. Elle sera versée en deux tranches : au début de l’activité et, au 6ème mois suivant la reprise de l’activité.

Le maintien des allocations chômage

En tant que chômeur bénéficiant des allocations chômage, le créateur de l’entreprise peut jouir de ses allocations chômage le temps de la phase de préparation de son projet. Cette dernière est estimée pour, environ, 15 mois. Lorsque l’entreprise est fonctionnelle, il peut continuer à percevoir une partie de ses allocations. Il faut, toutefois, que ses nouvelles rémunérations ne dépassent pas 70 % du salaire qui a servi à calculer le montant des allocations.

Le nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (NACRE)

C’est une aide financière prenant la forme d’un prêt à taux zéro. Elle ne peut être octroyée qu’après l’acquisition d’un prêt bancaire pour la création de l’entreprise. Le montant du Nacre est de 1 000 à 10 000 €. Le prêt est remboursable sur une période de 1 à 5 ans, selon les possibilités du créateur de l’entreprise après le lancement de son affaire.

Versement de l’aide au retour à l’emploi sous forme de capital

Le chômeur qui bénéficie de l’aide au retour à l’emploi (ARE) et qui crée sa propre entreprise peut demander à ce que son ARE restant soit versé en tant que capital lors de la création de son entreprise. Pour pouvoir bénéficier de cette aide particulière, il faut que le demandeur bénéficie déjà de l’Accre.

En résumé, plusieurs aides peuvent être octroyées à un chômeur qui veut se lancer dans l’entreprenariat. Dans la majorité des cas, il faut être inscrit auprès de Pôle emploi, en tant que demandeur d’emploi, pour bénéficier d’une aide financière à la création d’entreprise.

Photo par Pole Emploi (Creative Commons)

One Reply to “Aides financières à la création d’entreprise pour chômeurs”

  1. suis au chômage depuis 2011 j ai créer une micro entreprise depuis septembre 2015 fait demande de prêt pour achat véhicule plus outillage bpifrance par de réponse aidie refuse csdl refuse beaucoup de blablas tout c est aide pour les chômeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *