Bien que ce soit le rôle de Pôle Emploi de déterminer le montant des indemnités de chômage, il est tout de même possible d’estimer ce montant. Le calcul se fait à partir des anciens salaires et des primes.

Les rémunérations prises en compte pour le calcul

On prend en compte les rémunérations brutes durant les 12 mois précédant la date de fin de...travail pour le calcul des indemnités chômage. On parle ainsi des rémunérations habituelles ajoutées aux primes. Les indemnités concernant la perte de l’emploi pour le calcul sont également retenues. Cependant, les rémunérations pour des travaux effectués au-delà des heures normales de travail ne sont pas prises en compte.

Le calcul à partir du salaire journalier de référence

La base du calcul du montant des indemnités chômage est le salaire journalier de référence ou SJR. Ce dernier s’obtient par l’addition des anciens salaires et par la division de la valeur obtenue par 365 jours. Le montant de l’indemnité est généralement compris entre 40,4 % et 57,4 % du SJR.

Exception au calcul des indemnités de chômage

Exceptionnellement, la période de référence pour le calcul du montant des indemnités chômage peut être décalée dans le cas où le concerné n’aurait plus exercé à plein temps à la fin de son contrat de travail ou bien que son activité ait été réduite si bien qu’il n’ait plus perçu un salaire complet. Dans cette situation, seules les rémunérations normales sont prises en compte, c’est-à-dire les mois pour lesquels le concerné a perçu des salaires complets.

Prélèvement de cotisation sur les indemnités chômage

Sur le montant brut des indemnités chômage déterminé par Pôle Emploi, une cotisation pour les retraites complémentaires sera prélevée. Le prélèvement est de l’ordre de 3 % du salaire journalier de référence. Cependant, lorsque le montant des indemnités est au-dessus du SMIC journalier, aucun prélèvement n’est réalisé.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)