Une personne au chômage ne peut pas toujours assurer toutes ses charges, des aides pour chômeurs lui sont donc utiles.

Les aides à la mobilité pour chômeurs

Pour pouvoir trouver un travail, les déplacements sont indispensables. Ceux-ci nécessitent obligatoirement des frais. Des aides à la mobilité peuvent être mises à la disposition de la personne au chômage, mais des conditions sont requises. Les...aides sont fournies au cas où la durée du contrat auquel vous avez postulé est de 3 mois au minimum, le concours est public et le critère de déplacement doit être supérieur 60 kilomètres en aller et retour du domicile. Pour bénéficier de ces aides, il est exigé d’être inscrit comme demandeur d’emploi non indemnisé, bénéficiaire d’un minima social et être un bénéficiaire d’ARE minimale.

Une aide exceptionnelle pour l’emploi pour chômeurs

C’est une aide fournie aux personnes sans emploi ne jouissant d’aucune allocation de solidarité comme le Revenu de Solidarité Active (RSA), le Revenu Minimum d’Insertion (RMI), l’Allocation de Parent Isolé (API) ou autres indemnisations du chômage. Son montant s’élève à 460 euros le mois et la possibilité de perception est de 6 mois au maximum. (voir également : Chomeur et ASS)

Aides venant de l’Assedic pour chômeurs

Pour bénéficier de cette aide, il est indispensable d’être enregistré aux ASSEDIC. Cette institution verse aux chômeurs une indemnité de chômage si la personne n’a pas démissionné, elle a cotisé pour la sécurité au moins 6 mois pendant, a moins de 60 ans et capable physiquement de travailler.

Aides à la sécurité sociale pour chômeurs


Que le chômeur soit indemnisé ou non, cette aide lui est toujours attribuée.
Pour les chômeurs indemnisés, ils peuvent toujours conserver leurs droits durant le travail avant d’être au chômage pendant toute la durée d’indemnisation et pendant 4 mois pour les chômeurs non indemnisés.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)