Le salaire de référence pris en compte dans le calcul de l’indemnité chômage, correspond au montant total des rémunérations brutes composées du salaire, des primes, des avantages en nature, etc. Le total obtenu est rapporté sur 365 jours pour déterminer le salaire journalier de référence dit SJR. Le plafond de ce dernier est fixé à quatre fois le plafond de la sécurité sociale.

Le calcul...de l’indemnité

Pour le calcul de l’indemnité chômage, on retient la somme la plus élevée des valeurs suivantes : 57,4% du SJR ou 40,4% du SJR + 11,34 euros par jour. De toute manière, l’allocation journalière ne peut être inférieure à 27,66 euros ni dépasser les trois quarts du SJR.

Le montant de l’indemnité dépend donc du salaire perçu par l’allocataire et de ce fait, si le salaire brut mensuel est inférieur à 1122 euros, l’allocation sera équivalente à 75% du salaire brut avant les retenues sociales.

Dans le cas où le salaire mensuel se situe dans l’intervalle de 1122 et 1229 euros, le montant de l’allocation sera de 27,66 euros par jour, sans retenues sociales. Tandis que la formule 40,4% du SJR +11,34 euros, sera appliquée sur la fourchette salariale se situant entre 1229 et 2029 euros par mois. Dans ce cas de figure, une retenue de 3% sur l’ancien salaire est à prévoir pour la retraite.

Si le salaire mensuel brut se place entre 2029 et 2516 euros, le montant de l’allocation sera égal à 57,4% du SJR, avec 3% de retenues sur l’allocation et qui seront prélevées pour la retraite. Alors que si le salaire est compris entre 2516 et 2 690 euros par mois, l’allocation correspondra à 45 euros nets par jour. Au moment où la formule 57,4% du SJR, sera appliquée avec une retenue de 11 ,39% sur l’allocation, destinée aux prélèvements sociaux (CSG-CRDS et retraite). Vous pouvez consulter à ce sujet notre article sur le lien entre chomeur et CSG.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)