Les droits des chômeurs en France

Lorsqu’on perd un emploi, on a certains droits liés au chômage dans lequel on se trouve. On peut obtenir des aides précises si on répond à certains critères.

Les droits en cas de perte d’emploi en France

Au moment où une personne perd son emploi, autrement dit, lorsqu’elle devient chômeuse, elle peut jouir de certains droits. Premièrement, un chômeur a le droit de bénéficier d’une allocation. Celle-ci est versée par le POLE EMPLOI. Pour le cas spécifique des personnes handicapées, elles peuvent faire une demande à la COTOREP. À part cette allocation, le chômeur a aussi le droit de bénéficier d’une assistance afin qu’il puisse retrouver un nouvel emploi.

Afin de faire valoir ses droits, le chômeur a le devoir de faire son inscription auprès du POLE EMPLOI. Pour cela, il doit se munir d’une pièce d’identité, d’une carte de Sécurité Sociale, d’un RIB ainsi que d’une autorisation de travail à l’étranger et d’un titre de séjour.

Les droits en cas de chômage avant la retraite

Si une personne a atteint l’âge de la retraite, alors qu’elle ne possède pas d’assez de trimestres d’assurance retraite, elle peut toujours bénéficier des allocations jusqu’à ce qu’elle remplisse le nombre de trimestre requis, et cela, avant ses 65 ans.

Les droits d’un chômeur en cas de démission ou de licenciement

Un chômeur a le droit de bénéficier d’une indemnisation après une rupture conventionnelle, un licenciement ou une fin de CDD ou contrat à durée déterminée. En cas de démission, le chômeur ne bénéficie d’aucune prise en charge provenant du POLE EMPLOI que s’il s’agit d’une démission légitime.

Pour obtenir cette indemnisation, il faut que le chômeur paye ses cotisations. Il est à noter que la durée d’indemnisation dépend de la durée de cotisation. Donc, pour les personnes âgées de moins de 50 ans, elles peuvent bénéficier de 24 mois d’indemnisation. Pour les personnes de plus de 50 ans, leur indemnisation dure 36 mois.

Les conditions pour bénéficier d’une indemnisation de chômage

Une personne a le droit d’avoir une indemnisation de chômage si elle a perdu son emploi involontairement. Elle peut également jouir de ce droit après avoir travaillé durant plus de quatre mois. Il faut aussi qu’elle soit inscrite au POLE EMPLOI en tant que demandeur d’emploi. Elle doit aussi résider dans le territoire de la France. Un chômeur peut aussi se prévaloir ces droits s’il est toujours à la recherche d’un emploi et s’il n’a pas le droit de prendre sa retraite à taux plein.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *