Le nombre de chômeurs en France

Jamais dans l’historique de l’emploi en France, il n’y a eu autant de chômeurs. Le premier trimestre 2013 témoigne, par ailleurs, du record en termes de demandeurs d’emploi qui sont au nombre de 3 224 600 en catégorie A.

Les statistiques actuelles

Le record historique du taux de chômage des débuts d’année 1997 a été dépassé. Ce mois de septembre 2013, le taux de chômage en France atteint les 10,5% des actifs, d’après les données disponibles, avec une augmentation de 0,7 point en 1 an et 0,1 point sur 3 mois. Au mois d’août, les chômeurs appartenant à la catégorie A s’élevent à 3,23 millions. Cependant, ce nombre est déjà en baisse de 1,5% par rapport au précédent mois. Ce chiffre traduit la première baisse mensuelle depuis le mois d’avril 2011. Il s’agit ici des personnes tombées dans la recherche d’emploi et non les chômeurs de longue date.

Les principales origines du chômage

Les chutes du nombre de travailleurs, particulièrement en mars, ont été causées par la baisse des reprises d’emploi qui ne se chiffre qu’à 4% en un mois. Aussi, les offres d’emploi reçues par Pôle Emploi ont-elles également reculé de 6%. Le licenciement économique a également provoqué la progression de 1,5% des inscriptions sur les listes. Finalement, la baisse minime des missions d’intérim et des CDD augmente l’ampleur des situations susmentionnées.

Les bonnes nouvelles retardées

Les sorties de listes ont baissé de 3,7%. Comme il n’existe encore aucune perspective de reprise économique stable, les sociétés peuvent encore différer leur recrutement ou restreindre leur effectif. De ce fait, le chômage ne connaîtra aucune baisse cette année encore. D’après le gouvernement, la France ne sera pas encore apte à recréer des emplois d’ici 2015. Par conséquent, il est fort probable que des centaines de milliers d’emplois supplémentaires seront encore fermés. Par ailleurs, cette hausse inéluctable est accentuée par l’absence de croissance et de dispositifs étatiques concernant les problèmes constants de chômage. La hausse du taux de chômage est prévue s’élever de 27 000 personnes par mois.

L’évolution du chômage en France

Depuis les années 70, la France fait face à un taux de chômage élevé à cause des chocs pétroliers et le rattrapage économique vis-à-vis des États-Unis. Le niveau élevé du chômage, à raison de 10%, demeure jusqu’en 2010. Seuls les passages entre les années 2000 et 2001 avec quelque 2 400 000 chômeurs et ceux entre 2007 et 2009, avec 2 000 000 de personnes au chômage, traduisent des pics en baisse. En 2012, la hausse est enregistrée à 10,6% pour toutes les catégories de travailleurs. Et depuis, le taux de chômage ne cesse d’augmenter pour atteindre les 3 200 000 personnes en 2013.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *