Chômeur SDF

Le chômeur SDF a droit à des aides publiques pour améliorer sa situation. Ces dispositifs consistent le plus souvent à lui faire retrouver le plein emploi et à lui assurer un minimum de couverture santé en cas de besoin.

Pôle Emploi

Le chômeur SDF peut s’adresser à pôle emploi pour l’aider à retrouver un travail. Une préinscription doit se faire au préalable en ligne ou par téléphone. À l’issue de ce premier contact, un rendez-vous est fixé avec un conseiller.

L’inscription

Quelques pièces sont à fournir lors de ce...





rendez-vous : dossier d’inscription, demande d’allocation chômage, RIB, attestation d’assurance chômage. Dans le cas d’une personne handicapée, en plus de ces documents, il lui faudra fournir un justificatif de sa situation de handicap. Elle pourra requérir une inscription sur la liste d’information collective. Cette inscription lui fait bénéficier du réseau spécialisé dans l’emploi des personnes se trouvant dans une telle situation. Enfin, il faudra présenter une carte d’assurance maladie, une pièce d’identité valide et une adresse. Pour le cas particulier du chômeur SDF, faute de domicile, il fera une demande de domiciliation.

Aides au logement

Aide personnalisée au logement ou APL

Cette aide permet de réduire les charges de certains ménages liées au logement qui sont très importantes chez une personne SDF. Elle concerne uniquement la résidence principale. Les personnes résidant en foyer d’hébergement peuvent recourir à cette aide. Pour prétendre à l’APL, les revenus du demandeur et la situation de son logement sont soumis à certaines conditions. Les formulaires de demande, disponibles en ligne, sont à remplir et à transmettre à la caisse d’allocations familiales (CAF) ou à la mutualité sociale agricole (MSA).

Allocation de logement social ou ALS

Celle-ci concerne aussi les dépenses de logement et ne s’applique que pour les résidences principales. Dans ce cas, la situation familiale et la nature du logement entrent en ligne de compte. Les chômeurs SDF qui résident en foyer d’hébergement peuvent aussi prétendre à ce type d’aide. Il est à noter que l’ALS ne peut être délivrée en cas de cumul.

Allocation de logement familiale ou ALF

L’ALF répond aux mêmes conditionnalités de ressources et de logement que les allocations précédentes. La perception d’allocations familiales, la prise en charge d’enfant de moins de 21 ans ou d’un ascendant de plus de 65 ans sans ressources supérieurs à l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), le statut de personne mariée avant l’âge de 40 ans, la situation de grossesse sans autre personne à charge à partir du 1er jour du 4e mois de grossesse sont autant de critères donnant droit à l’ALF. Il ne peut pas y avoir de cumul avec l’APL ou l’ALS.

Photo Pole Emploi (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *