L’une des principales questions qui se posent lorsqu’on est chômeur de longue durée est : la pension va-t-elle être pénalisée à la retraite ? Les règles qui régissent cette situation sont très complexes.

Impact du chômage sur le compteur de trimestres de retraite

Il existe certaines périodes de chômage qui permettent d’obtenir des trimestres sans avoir fait de cotisation. Il s’agit de trimestres assimilés. C’est notamment le cas pour un chômage involontaire qui est antérieur au mois de janvier 1980, un chômage indemnisé, une première période de chômage de la carrière qui est non indemnisé sur une limite de un an...n’étant pas forcément continu. Cette limite a été modifiée en un an et demi après le mois de janvier 2011 afin d’éviter une pénalisation des jeunes qui ont du mal à s’insérer dans le secteur du travail. Un chômage non indemnisé après une période de chômage indemnisé, sur une limite d’un an ou cinq ans pour les personnes âgées, permet aussi de profiter de ce trimestre assimilé.

Impact du chômage sur le salaire annuel moyen

Le coût de la future pension de base va dépendre généralement de la durée d’assurance, également du salaire annuel moyen (SAM). C’est une moyenne plafonnée des rémunérations durant les 25 meilleures années de carrière. Les indemnités de chômage ne sont pas comprises dans le calcul de ce SAM. De ce fait, la période de chômage de longue durée va avoir un impact sur le montant de la pension de base, car il va minorer le SAM. À noter que ce n’est pas systématique. En effet, si on est victime de six mois de chômage pour les dix premières années de travail, lorsque le salaire est généralement faible, il ne se présentera aucun impact important sur le SAM. Mais, plus le chômage va intervenir tard, plus le SAM sera affecté.

Impact du chômage sur la pension complémentaire

Pour l’Agirc-Arrco, une complémentaire pour les salariés privés, des cotisations prélevées sur les salaires donnent des points qui seront convertis en pension. Même si les périodes de chômage ne donnent pas lieu à des cotisations, elles peuvent procurer certains points. Mais le mode de calcul est très particulier. Toutefois, les chômeurs de longue durée ne bénéficient pas de ces points puisqu’ils ont dépassé la durée d’indemnisation.

Partir à la retraite avant 60 ans

Certaines personnes ont la possibilité de partir avant 60 ans, s’ils ont commencé à travailler très jeunes. Toutefois, il faut disposer du nombre de trimestres exigé pour la génération. Les trimestres doivent généralement avoir été réellement cotisés. Les chômages assimilés ne sont pas pris en compte. Mais, ceux qui ont connu une durée de chômage supérieure à deux trimestres peuvent aussi bien anticiper leur retraite. En effet, ils obtiennent quatre trimestres lorsqu’ils ont acquis un certain montant brut sur une année civile, et ce, même s’ils n’ont pas travaillé durant toute l’année. Lire cet article très intéressant sur le sujet : Chômeur en Fin de Droit de Plus de 50 ans : Que faire?

Photo Pole Emploi (Creative Commons)